Quelle technique d’intervention, simple mais efficace, pouvez-vous utiliser dès maintenant ?

Avoir le choix! Pensez-y un peu : jusqu’à quel point la vie de nos enfants est-elle contrôlée ? Nous leur disons quand ils doivent se lever le matin, quand manger leur déjeuner, quand s’habiller, quand aller à l’école, quand faire leurs devoirs, quand brosser leurs dents, etc.  Si nous leur offrons davantage de choix dans leurs routines quotidiennes, ils se sentiront plus en contrôle, plus forts, et développeront un sentiment d'appartenance  et de fierté pour ce qu’ils auront accompli d’eux-mêmes. Ils auront moins l’impression que vous leur dictez ce qu’ils doivent faire et davantage celle qu’ils font vraiment ce qu’ils veulent. Cela aura évidemment pour effet de rendre votre enfant plus obéissant et d’améliorer habituellement, par le fait même, son humeur. À l’aide de cette technique, vous pouvez facilement intégrer le choix à toute demande adressée à l’enfant ou à toute activité quotidienne. À l’heure du déjeuner, par exemple, l’enfant peut choisir avec quelle cuillère manger, sur quelle chaise s’asseoir, combien de serviettes il veut, etc. Tous ces choix pour une seule activité! Il y a d’innombrables façons d’offrir des choix à votre enfant au cours d’une journée typique et vous en verrez très rapidement les résultats : moins de protestations, de refus d’obéir et de batailles. La chose la plus importante est que vous soyez en mesure, en bout de ligne, de garder le contrôle sur votre enfant en tant que parent. Ainsi, au déjeuner, même si votre enfant peut choisir la cuillère, vous réussirez malgré tout à le faire manger. Si vous essayez de lui faire faire ses devoirs, l’enfant pourra choisir avec quelle matière il désire commencer, mais l’essentiel est qu’il fera ses devoirs, en commençant avec la matière de son choix. C’est pourquoi offrir plus de choix au cours de la journée est vraiment une formule gagnant-gagnant!